La cuisson et le houblonnage

L’objectif est de stériliser le moût et de le rendre amère avec l’ajout de houblons

La cuve d'ébullition

Dans la cuve d’ébullition, on commence par faire bouillir les jus issus du brassage. Au bout de 10 minutes d’ébullition, on ajoute le « houblon d’amertume » (il faut déterminer en amont le type et la quantité de houblon en fonction de l’amertume souhaitée). 

Ajout du houblon by François Ochs !

Au bout de 60 minutes d’ébullition , on ajoute le houblon plus sensible dit « aromatique »  qui va conférer à la bière l’odeur spécifique du houblon sélectionné. 

Enfin, on arrête l’ébullition pour ensuite refroidir brutalement toute la bière en la faisant passer dans un échangeur à plaques à contre courant avec de l’eau froide. La bière est transférée directement en cuve de fermentation primaire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s