Le brassage

Les premières étapes d’un brassins consistent à moudre le malts et le mélanger à de l’eau chaude (65°C) pour en extraire le maximum de sucre (nécessaire à la formation de l’alcool) et de dextrine (pour le corps de la bière). Le jus sucré est ensuite récupéré au cours d’une opération de filtration.

Le moulin électrique

La mouture : on vient mettre les malts dans un moulin électrique. Celui-ci va écraser les malts sélectionnés pour donner une mouture grossière.  

Attention aux oreilles ! Il faut environ 40 minutes pour passer 250 kg de malt en mouture.

La cuve d’empâtage et de filtration

L’empâtage: l’eau chaude et la mouture de malts sont mélangés dans la cuve d’empâtage et de filtration.

Il faut ensuite brasser ce mélange ; une grande pâle entraînée par un moto-réducteur permet d’assurer un bon mélange. L’objectif étant d’extraire un maximum de sucre du malt et de le faire passer en solution.

Le brassage dure environ 75 minutes.

Le « Spootnik »

La filtration 

La filtration qui s ‘en suit est une étape clef où l’on lave le reste du malt et les enveloppes des grains de malts (les drèches). On lave plus ou moins  en fonction du degré d’alcool souhaité.

Une cuve tampon (appelé chez nous Spootnik) et une pompe sont utilisées pour assurer le cycle fermé jusqu’à l’éclaircissement souhaité du jus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s